Rassemblement régional à Gréoux les bains

jeudi 14 juin 2012
par  Philippe BERTOCHIO

Présents : François, Céline, Titouan, Lucie, Philippe.

Samedi 9 juin : départ pour Gréoux. Cette année, nous sommes enfin disponible pour participer au rassemblement régional organisé par le LIPAM (LIgue Provence Alpes Méditerranée), notre comité spéléo régional.

La team de choc

La destination peut surprendre car Gréoux les Bains n’est pas vraiment un "spot" spéléo. En fait, il s’agit d’être entre les gorges du Verdon et la grotte de St-Eucher. Le Verdon sera le terrain de jeu des canyonnistes alors que St-Eucher servira de base au stage spéléo scientifique organisé par la commission féminine. Nous voilà donc tous réunis, de façon très échelonnée, au camping "la Pinède". L’accueil ne sera pas ce que nous retiendrons le plus. L’âge moyen de la clientèle d’habitués mais surtout le lopin de terre qui nous a été réservé n’a pas favorisé de bonnes relations. Dommage ! Il n’y a pas à dire, nous sommes mieux entre nous dans un coin de garrigue à faire griller nos saucisses, loin de cet esprit de consommateur.

Les narines du dinosaure

Après le pique-nique, nous proposons à qui veut, une petite sortie à la grotte de St-Sébastien car il y a bien des grottes à Gréoux. Mais elles sont très confidentielles. Pas par le secret, plutôt par la taille. Jean, le président du CDS04 accompagne notre petite famille. Armés d’un casque, nous cherchons avec difficulté un accès au secteur de la grotte. L’urbanisation galopante me trompe. Je n’arrive pas à retrouver l’accès. Il n’y a que barrière et clôtures. Finalement, le flair de Jean nous conduira au stade de rugby. La grotte n’est qu’à cinquante mètres de là. Creusée par un phénomène de fantomisation, la galerie se présente sous la forme d’un ovale à la verticale. La roche très souple est gravée sur toute sa surface dans les vingt premiers mètres. La poussière est aussi omniprésente.

Le soir, un apéritif préparé par Annie et Raymond fut un moment bien sympathique. Le repas proposé par le camping, juste après, fut plutôt lamentable. Difficile de se moquer plus des clients, et les spéléos ne sont pas franchement pénibles. Il n’y a pas de risque qu’il nous revoit et nous leur ferons la publicité qu’il se doit...

Même le doudou fait de la spéléo !

Le matin, une bonne partie des spéléos quitte le camping. Nous sommes un peu dépités et désireux de faire encore un petit quelque chose avant de reprendre la route. Je propose à François, qui nous a rejoint le soir, de faire un tour dans les deux grottes de Pigettes. Ce n’est qu’à deux kilomètres du camping. C’est fou comme en six ans la végétation a tout recouvert. Nous cherchons en vain une bonne heure sans retrouver les entrées. C’est finalement François qui redécouvre l’entrée de Pigettes 2. Mais celle-ci est presque entièrement comblée par la terre. Sans pelle, impossible de l’ouvrir. Il nous faudra revenir.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois