Instrumentation du puits des Bans

vendredi 22 février 2013
par  Philippe BERTOCHIO

Participant : Philippe

Quand une cavité vous tient...

Énième visite dans ce gouffre atypique du Dévoluy. La semaine précédente, je récupérais une sonde "reefnet". Avec une certaine joie, je découvrais que la sonde était capable l’enregistrement au-delà de 15 bars, contrairement aux mentions de la notice. Malgré les dérives qui risquent de se produire pour des enregistrements supérieurs à cette valeur, les sondes doivent pouvoir mesurer les crevaisons du puits des Bans à plus de 23 bars.

Le Comité départemental de spéléologie des Hautes-Alpes m’a doté de quatre sondes. Avec l’aide de Baudouin Lismonde pour le paramétrage, je vais poser les sondes à plusieurs hauteurs afin de pouvoir déterminer la pression maximum, les pertes de charges, le débit à la sortie...

Courbe de la mise en charge du 27 novembre 2012 (Ph. Bertochio)

Cette fois-ci, je pars seul un peu tôt le matin. Cela me permettra d’être de retour avant midi à la maison. Dans le Dévoluy, il fait - 10 degrés. Je m’équipe léger pour ne pas suer lors de la remontée. Mais pour arriver à l’entrée, un footing m’évite de geler dans les baskets. Connaissant par cœur chaque passage, je ferai l’aller-retour avec la pose de capteurs en moins de trois heures. Je rentre même avec le soleil, ce qui n’est vraiment pas désagréable.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois