Exercice secours au Ressel - Lot

jeudi 4 juillet 2013
par  Philippe BERTOCHIO

Durant ce week-end, s’est déroulé un exercice organisé conjointement par le spéléo secours Français du Lot (SSF 46) et l’équipe des plongeurs du SSF national élargie de plongeurs de différents horizons. Le thème abordé durant cet exercice a été la recherche dans la cavité du Ressel.

Venant de toute la France et même de l’étranger, 21 plongeurs se sont relayés pour assurer les différentes missions. Le niveau de technicité des plongeurs était large et élevé. Plus de la moitié était en simple, voir double recycleur. Le scénario était le suivant : une équipe de trois plongeurs franchissent le siphon N°1 (1850 m de longueur et 80 mètres de profondeur), à leur retour, l’un deux à un incident technique et ne peux pas s’immerger. Ces deux collègues choisissent de prendre le chemin de la sortie pour prévenir des secours de sa déconvenue. Sur le retour, le binôme se sépare et un seul plongeur regagne l’extérieur.

Départ de l'équipe d'assistance victime post siphon 1 (photo C. Kupiec)

Avec ce scénario, ce samedi matin, les rôles sont distribués : une équipe de pointe a pour mission de traverser le S1, installer un point chaud et transmettre de l’information grâce au système de transmission d’information par le sol. En parallèle, 4 équipes de recherche vont avoir pour rôle de fouiller toute la cavité de l’entrée à plus de 1200 mètres de l’entrée. Ceci s’effectuera par une fouille systématique sur les 500 premiers mètres et rapide sur la zone profonde. Trois autres équipes auront pour tâche : de déposer une ligne de bouteilles de sécurité, de ramener des images, d’installer une cloche de décompression, de mettre en place un moyen de communication dans cette cloche et en dernier lieu de ramener le matériel.

Les missions se sont succédées de 13h30 à minuit, même si l’engagement était important, le retour a été très positif. Globalement toutes les missions ont été remplies durant cet exercice d’envergure. La réception d’une communication en surface venant du post S1 est une excellente nouvelle. En moins de douze heures, tout le siphon avait été entièrement fouillé.

Les plongeurs en route pour trois heures de traversée (photo : F. Verlaguet)

Les participants ont été satisfait de cet exercice d’envergure. Il s’est déroulé dans une ambiance sérieuse et conviviale. Cela démontre les capacités fédératrices du spéléo secours en spéléo-plongée. Certains ont été étonnés sur le fait que cela ne rassemble pas seulement une élite mais précisément des plongeurs habitués à ce milieu, de tout niveau et de bonne volonté.

Les conseillers techniques du SSF46 sont heureux de constater qu’ils ont aujourd’hui des sauveteurs qualifiés afin d’envisager la plupart des interventions dans les siphons du Lot.

Définition de la mission avec l'équipe de plongeurs pour la recherche dans le shunt profond (photo C. Kupiec)

Le SSF46 tient à remercier l’ensemble des plongeurs qui ont participé à cet exercice (FFS, FFESSM, DAN...), les officiels qui se sont déplacés sur cet exercice : le directeur de cabinet de Monsieur le Préfet du Lot, le commandant des opérations de secours des sapeurs pompiers du Lot, le commandant de gendarmerie, le maire de Marcilhac, le gérant du camping de Marcilhac pour son accueil et toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à la réussite de cet exercice.

Un point noir cependant, et de taille, quelques heures après l’exercice, David, l’un des plongeurs a déclaré un ADD au bras gauche. Une séance en caisson hyperbare lui a permis de résorber le bend rapidement. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

L’équipe de gestion de l’exercice


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois