L’aven Aubert

lundi 16 décembre 2013
par  Philippe BERTOCHIO

Participants : Aude MANENT, Céline BROGGI, Bernard BAUDET, François PARRINI, Christophe BOULANGEAT et Philippe BERTOCHIO

Afin de faciliter l’accès à tous, nous avions programmé la visite sur deux jours. Les invitations lancées aux spéléos du Vaucluse et des Hautes-Alpes n’ont pas vraiment eu de succès. Pourtant, l’aven Aubert a fait les grands titres de la presse spécialisée avec un très bel article des découvreurs dans le Spélunca n°130 de juin 2013.

Dans le P100 (Photo : Christophe Boulangeat)

Les photographies des grands puits à la roche blanche nous ont fait rêver. Nous avons attendu la période hivernale afin de pouvoir accéder à l’entrée qui s’ouvre au milieu d’une volière à faisans. Une convention signée avec le propriétaire, M. Aubert, nous autorise l’accès en dehors de la période d’élevage.

François a vu une apparition... (Photo : Céline BROGGI)

samedi 14 décembre

Aude, Bernard et François partent à l’assaut de ce monument nouveau de la spéléologie vauclusienne. Trois kits de cordes à raz les tankas et une belle chaîne de mousquetons puisque tout est broché pour seuls bagages. Le départ est plutôt intime mais pas sélectif. Il suffit d’aborder les étroitures dans le bon sens. N’est-ce pas Bernard !

Après le P30 et le petit méandre, les deux grands puits s’enchaînent vite. Seules les questions techniques sur la position du nœud ou la longueur des oreilles ralentissent la petite équipe. C’est là que Céline retrouve les précurseurs avec des crépitements de flash. Toute la remontée sera illuminée par les éclairs des photos. Quelques 180 photos plus tard, en passant les fractionnements très réguliers, nos spéléos seront dehors, la nuit tout juste noire.

L'un des découvreurs dans sa galerie Albert (Photo : Céline BROGGI)

dimanche 15 décembre

L’équipe de "nettoyage" sera beaucoup plus légère. Christophe et Philippe partent à neuf heures pour déséquiper la cavité mais surtout pour la visiter. Nous ferons quelques séances photos, Philippe à la pose et Christophe à la torche. Nous découvrirons une petite colonie de niphargus au fond du puits de cinquante cinq mètres. Ils ne sont pas gros mais vigoureux. Une petite séance pose de plus afin d’immortaliser nos hôtes d’un jour. Ensuite, nous remontons d’un bon rythme. L’équipement est bien réparti ce qui permet un retour sans fatigue. Le kits se remplissent vite. François au bon cœur nous rejoindra au haut du grand puits pour nous alléger d’un kit. Nous apprécierons grandement dans le petit méandre, un peu plus retord à la remontée avec un gros kit de cordes à la main.

Niphargus (Photo : Christophe Boulangeat)

Nous sortons sous un magnifique soleil à la douce chaleur. Étonnant pour ce mois de décembre. Un week-end superbe !

Photo : Christophe Boulangeat


Commentaires  forum ferme

mardi 17 décembre 2013 à 12h38

Francois ! On dirait que tu as vu le bon dieu et tous ses saints...

Bravo pour ces photos :-)

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois