Chourum des Aiguilles

mercredi 23 décembre 2015
par  Philippe BERTOCHIO

Participants : Bernard BAUDET (chourum), marc PETITEAU (SCA-GAP)

Photos de Marc et Bernard

lundi 14 décembre 2015

Bernard avait lancé une proposition pour aller balader dans les Aiguilles afin de déséquiper la partie de la cavité équipée en été par Alexandre (MJC d’Aubagne) dans le but de faire une coloration, qui n’a finalement pas été réalisée.

Cette sortie n’ayant pu être réalisée le week-end précédent, nous voilà donc partis dans le Dévoluy.

On se gare comme en été au parking au bout de la piste... L’ambiance est à la multi-activité, à l’exception de tout ce qui peut se faire sur neige. A part de l’herbe et quelques plaques, la montagne est sèche. Du coup on décide de passer par le chemin d’été et la vire pour accéder dans le vallon des Aiguilles. Forcément il y a un rideau de glace mais on arrive à passer sans encombre. Ce sera un peu plus délicat au retour, de nuit, avec des sacs bien chargés…

Chamois sans neige

Le vallon est peu enneigé sauf les derniers 100 mètres sous le col des Aiguilles. Enfin pas de quoi s’exciter à venir avec les skis. Et un petit tour d’horizon vers la Rama sur le versant sud… Les chamois sont aux anges !

Donc pas de soucis pour la progression jusqu’à l’entrée des Aiguilles. Il y a pour ainsi dire pas de neige... Sauf bien évidemment à l’entrée du trou ! La doline est bien remplie, mais un petit passage est encore accessible, que Bernard agrandira à la pelle, une chance.

Toi tu creuses !

On peut admirer en arrière plan l’enneigement dans le Dévoluy à la mi-décembre… L’accès au premier rappel doit se faire avec d’infinies précautions, pas moyen de mettre la sangle autour du bloc à l’entrée, pris sous la neige. Et pas moyen non plus de faire le premier rappel ! La corde est tendue et prise par la neige jusqu’au départ du deuxième ressaut. C’est donc aux bloqueurs qu’il faut descendre, c’est bien notre veine, ça commence bien. Mais bernard, qui ne sort jamais sans sa pelle, finira par dégager la corde. On peut donc poursuivre notre balade.

La cavité était finalement équipée juste un peu au-dessus du point de jonction avec le réseau Rama. C’est donc une balade relativement simple et on peut donc attaquer le déséquipement. Les kits s’alourdissent et c’est près de 3 kits que l’on ressort à la nuit. Les jours sont bien courts en cette saison.

Descente au ralenti, lourdement chargés, quelques glissades (volontaires) sur quelques plaques de neige facilitent la descente. Passage de la vire plus délicat à la descente du fait de la glace et des sacs lourds qui déséquilibrent, et arrivée fourbus à la voiture.

Enfin c’était inespéré à cette saison, mission remplie, Bernard s’occupera de mettre en ordre le matériel, au chaud, ou au sec.

Vue vers le col des Aiguilles


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois